Titre
Pourquoi Frédéric Taddéi a-t-il censuré Laurent Obertone ?
Date du communiqué

Communiqué des éditions Ring.

Nombre de nos lecteurs nous ont fait part de leur mécontentement, constatant l'absence de Laurent Obertone dans l'émission récente de Frédéric Taddéi sur RT (« Interdit d'interdire – Enfin des vrais débats ! ») qui avait pour sujet la semaine dernière : « L’immigration nous apporte-t-elle enrichissement ou appauvrissement ? » (l'angle éditorial exact de « La France Interdite »). Frédéric Taddéi était parfaitement au courant de l'existence du best-seller de Laurent Obertone, de son tabou et de sa mise à l'écart médiatique, sans compter que nous avions contacté sa production bien avant afin de lui adresser l'ouvrage en service de presse pour qu'il puisse recevoir son auteur.

Pour tenter de comprendre l'absence des auteurs Ring de toutes les émissions de Frédéric Taddéi depuis 2011, et plus particulièrement celle, incompréhensible, de Laurent Obertone dans l'émission « Interdit d’interdire » consacrée à l'immigration, il est temps de vous révéler la pièce manquante du puzzle.

– En 2011, Frédéric Taddéi lançait un site Internet de news et de débats, NEWSRING.FR, avec 3,5 millions d'euros en provenance de fonds de pensions américains.

– Ring, qui était à l’époque un news culture & société et de débats à forte audience, contactait NewsRing dès le lancement pour leur demander une explication car d'innombrables lecteurs venaient nous féliciter de ce nouveau site Internet. NewsRing refusait de négocier arguant avoir déposé le nom Ring avant nous (sic). Ring existe depuis 1999...

– Nous poursuivons donc NewsRing devant le tribunal arbitral de l'INPI pour contrefaçon de marque et parasitisme.

– En 2012, le tribunal de l'INPI reconnaît le délit de contrefaçon commis par NewsRing car l'élément d'identité n'est pas News (indéposable) mais bel et bien "Ring", marque déposée par Ring dont l'INPI reconnaît la propriété stricte, ce qui avait échappé à leur cabinet d’avocat. La première décision du tribunal de l'INPI sera confirmée en appel contre NewsRing quelques mois plus tard. La panique commence à entrer dans les rangs de NewsRing.

– NewsRing nous propose alors un arrangement financier à hauteur de 50 000 euros et des intérêts par an pour que Ring retire sa plainte en contrefaçon et l'autorise par contrat à continuer l’utilisation de la marque Ring.

– Ring refuse l'accord financier de NewsRing et, fort de la double décision du tribunal arbitral de l'INPI en notre faveur, poursuit NewsRing devant les tribunaux de droit commun.

- En 2013, la justice confirmera les deux décisions de l'INPI et annulera purement et simplement la marque NewsRing pour contrefaçon à notre égard, leur interdisant de facto son usage. Frédéric Taddéi quittera NewsRing en octobre 2013 et quelques mois plus tard, le site s'arrêtera. Frédéric Taddéi déclarera en 2017 que NewsRing s'est arrêté parce qu'il « n'était pas assez rentable ».

Alors Frédéric Taddéi, interdit d'interdire ? Frédéric Taddéi "héros de la liberté d'expression" qui écarte l'enquête majeure du sujet central de son émission, sur une chaîne sans hostilité à l'égard Laurent Obertone et prête à l'accueillir ?

En photo, vous pourrez constater que le nom de domaine newsring.fr est bien notre propriété.

La France Interdite, de Laurent Obertone est toujours disponible en librairie.

Les éditions Ring